6 facteurs à prendre en compte pour le calcul des plus-values immobilières

6 facteurs à prendre en compte pour le calcul des plus-values immobilières

En matière d’immobilier, les plus-values sont les bénéfices qu’un investisseur réalise lorsqu’il vend un bien à un prix supérieur à son prix d’achat. Pour de nombreux investisseurs, les plus-values constituent un élément important de leur stratégie globale d’investissement. Et si certains choisissent d’investir dans des biens immobiliers avec la seule intention de les vendre avec un bénéfice, d’autres peuvent attendre des années avant de réaliser des plus-values sur leur investissement.

Si le calcul des plus-values peut sembler une tâche décourageante, il n’est en fait pas si compliqué, à condition de tenir compte de tous les facteurs pertinents.

Voici 6 facteurs à prendre en compte dans le calcul des plus-values immobilières :

1) Le prix d’achat de la propriété 

Pour calculer les plus-values immobilières, l’une des premières choses à connaître est le prix d’achat du bien. Il s’agit du montant que vous avez payé pour le bien. Si vous avez bénéficié d’une déduction fiscale pour le prix d’achat, par exemple par le biais d’un crédit d’impôt pour l’achat d’une maison, cette somme doit être déduite du prix d’achat.

2) Le coût des améliorations apportées au bien immobilier 

Ensuite, vous devez prendre en compte le coût des améliorations apportées à la propriété. Ces coûts peuvent être déduits du prix de vente et comprennent des éléments tels que les rénovations, les réparations et la peinture. Si vous avez des reçus pour les améliorations, il sera plus facile de calculer la déduction.

3) Les coûts de la vente de la propriété 

Le coût de la vente du bien doit également être pris en compte dans le calcul des gains en capital. Cela comprend les commissions immobilières, les frais juridiques et les autres frais de clôture. Ces coûts peuvent être déduits du prix de vente, ce qui réduira le montant de la plus-value.

4) La durée pendant laquelle vous avez possédé la propriété 

La durée de possession du bien est un autre facteur important à prendre en compte lors du calcul des gains en capital. Si vous avez possédé le bien pendant longtemps, la plus-value peut être soumise à un taux d’imposition plus faible que si vous n’aviez possédé le bien que pendant une courte période.

5) La valeur marchande actuelle du bien 

La valeur marchande actuelle du bien est également un facteur pertinent. Il s’agit du montant qu’un acheteur consentant paierait pour la propriété, moins les frais de vente. Pour calculer la valeur marchande, vous pouvez utiliser une évaluation professionnelle ou examiner des propriétés comparables dans la région qui ont été vendues récemment.

6) Le taux d’imposition des gains en capital 

Le taux d’imposition des gains en capital est un autre facteur important à prendre en compte lors du calcul de la plus-value. Le taux d’imposition variera en fonction de votre situation personnelle, comme votre niveau de revenu et le type de propriété que vous vendez.

Lorsque vous vendez votre maison et que vous souhaitez calculer votre plus-value, certains facteurs importants sont à prendre en compte. En vous penchant sur ces facteurs, vous pourrez avoir une idée de ce que sera votre plus-value lors de la vente de votre maison.

©2022 calcul-plus-value-immobiliere.com | Tous droits réservés